Derniers inscrits :

Bienvenue au Challenge de la mobilité 2019

Qu’est-ce que le Challenge de la mobilité ?

Créé en 2011, le Challenge de la mobilité a pour but d’inciter à adopter des pratiques de déplacements alternatives à l’autosolisme (fait de conduire seul dans sa voiture) : vélo, marche, covoiturage, transports en commun, etc.

Pensé comme un défi ludique inter-entreprises (publiques et privées), ce Challenge propose à chaque salarié d’enregistrer ses déplacements alternatifs à la voiture individuelle (« solo »). Un cumul est ensuite effectué et les entreprises les plus mobilisées sont récompensées !

Le Challenge de la mobilité est organisé par l’ADEME et le Club de la mobilité à l’échelle de la Nouvelle-Aquitaine :
20 agglomérations de Nouvelle-Aquitaine et 12 en Pays de la Loire participent en 2019.

En Nouvelle-Aquitaine :

  • 603 établissements inscrits
  • 13 168 participants
  • 1 229 636 km alternatifs

En Pays de la Loire :

  • 121 établissements inscrits
  • 2 270 participants
  • 223 987 km alternatifs

Comment s’inscrire ?

  • L’agglomération s’inscrit
  • Un référent d’entreprise s’inscrit
  • Il communique le numéro d’entreprise à tous ses collègues qui peuvent à leur tour s’inscrire directement sur le site.

Comment participer ?

Pour entrer ses trajets, 3 solutions existent :

  • Directement sur notre site challengedelamobilite.com
  • Sur l’application Challenge de la mobilité, disponible sur Android et iOS
  • Via des bulletins de participations à télécharger dans notre kit de com'.

Des questions sur l’inscription ? Ecrivez-nous à : organisation@challengedelamobilite.com

Le Challenge, une belle dynamique :

En 2018, le Challenge de la mobilité c’est :

  • Plus de 465 établissements (privés, publics et associatifs) et 11 000 participants
  • Un taux de fidélisation de 70 %
  • 16 tonnes de CO2 équivalent évitées grâce au report modal
  • Et surtout un effet significatif sur les comportements de mobilité puisque 64% des automobilistes participants affirment avoir changé leurs habitudes de déplacement et utiliser régulièrement (plus de 1 fois par semaine) un mode alternatif pour se rendre à leur travail.

Enquête réalisée auprès des participants au challenge de la mobilité.

    Partager