Témoignages – Le Challenge vu de l’intérieur

L'équipe du Challenge vous propose des exemples concrets pour préparer au mieux la journée du Challenge de la Mobilité. Jusqu'au jour J vous découvrirez régulièrement les coulisses de l’organisation de plusieurs établissements qui ont relevé le défi du « Au travail j’y vais autrement ». Les raisons et motivations de leur participation, les trucs et astuces pour préparer au mieux cette journée, les effets constatés après le challenge... on vous dira tout.

PDE, Safran Helicopter Engines Tarnos ouvre la voie aux entreprises du territoire

L'entreprise Safran Helicopter Engines Tarnos participe pour la deuxième année au challenge de la mobilité. Le challenge est un outil de sensibilisation aux modes de transport alternatifs, il s'intègre pleinement dans les démarches de gestion de la mobilité des salariés.

De nombreux salariés commencent à changer leurs habitudes de transport en privilégiant le bus, le vélo ou encore le covoiturage. Pour les aider dans leur démarche, il existe un outil : le PDE, le Plan de Déplacement Entreprise. Safran Helicopter Engines Tarnos, entreprise phare du territoire installée à Tarnos, vient de s’engager dans cette démarche en signant une convention d'engagements réciproques avec le Syndicat des Transports de l’Agglomération Côte Basque - Adour et la ville de Tarnos.

Voir le film de présentation du PDE SAFRAN : cliquez ici.

Retrouvez le également sur les réseaux sociaux en cliquant ici.

Toujours en quête d’innovation, le Centre Scientifique & Technique de TOTAL à Pau, lauréat du challenge de la mobilité en 2015 pour les entreprises de plus de 500 salariés, a mis sur pied dans son restaurant une animation sur le thème du covoiturage.

La cartographie des lieux de domiciliation des salariés a permis de mettre en évidence des zones géographiques. Ces zones ont été retranscrites dans le restaurant sous forme de lieux ou de villes.

Tous ceux intéressés par cette démarche ont pu s’installer pour déjeuner durant une semaine dans la zone correspondante à leur habitation. Il s’agissait d’y rencontrer des personnes proches de leur domicile, lier connaissance et éventuellement décider de covoiturer.

Cet évènement s'insère dans une logique de sensibilisation aux modes de transport alternatifs. Le CSTJF de TOTAL à Pau compte plus de 2000 salariés.

Le challenge est aussi un événement fédérateur, convivial et ludique qui permet de renforcer l'esprit d'équipe et la cohésion de groupe.

À chacun sa solution !

Cette semaine, nous découvrirons le témoignage de Bordeaux Port Atlantique pour qui la participation au challenge a ouvert des perspectives d'actions sur le long terme.

Bordeaux Port Atlantique, 7ème Grand Port Maritime de France, dispose de 7 terminaux spécialisés répartis sur les 100 kilomètres de l'estuaire de la Gironde.

Avec près de 350 employés, Bordeaux Port Atlantique participe pour la seconde année consécutive au Challenge de la Mobilité. Lors de l'édition précédente, le port qui concourait dans les établissements de 100 à 499 salariés avait parcouru 995 kilomètres en « transports alternatifs ».

L'édition 2016 est l'occasion d'améliorer ce score et de renforcer sa démarche pour réduire l'empreinte carbone de ses déplacements.

Avec le projet PEEPOS (Port à Energie et Economie POSitives), véritable schéma directeur intégré au projet stratégique, Bordeaux Port Atlantique affirme sa volonté de devenir un « port du futur », en accompagnant la transition énergétique des acteurs de la zone industrialo-portuaire. Des audits ont été réalisés pour mieux connaître la consommation énergétique des différents terminaux portuaires et des engins nautiques.                                                   

Par ailleurs, des réflexions sont engagées sur l'opportunité d'adopter le GNL (Gaz Naturel Liquide) comme carburant des navires à Bordeaux. La réduction des émissions de particules fines et l'amélioration de la qualité de l'air sont les bénéfices attendus de la démarche. Les dragues (qui représentent 87% des dépenses énergétiques du port de Bordeaux) pourraient intégrer cette démarche ainsi que les navires de croisière. Une flotte de véhicules électriques a également été mise à disposition des salariés pour les trajets professionnels entre les différents sites du port, et prochainement des vélos pour les déplacements de plus courte distance.

Cette semaine, nous découvrirons le témoignage du grand lauréat de la catégorie de plus de 100 employés du challenge 2015 pour l'agglomération d'Agen. Vous verrez comment l'établissement a souhaité partager son lot avec l'ensemble de ses salariés et aussi les actions réalisées au cours de cette journée.

Le crédit agricole d’aquitaine participe depuis plusieurs années au challenge de la mobilité de Bordeaux et d'Agen.

En 2015, le site d’Agen avait organisé une présentation du challenge avant la journée du 17 septembre. Aidé par l’association « Au fil des Séounes » nous avions sensibilisé nos collègues à cet évènement.

Cette présentation a porté ses fruits car grâce à l’engagement de nos collègues nous avons été lauréats dans la catégorie de plus de 100 salariés pour l’agglomération Agenaise.

L’A.D.E.M.E. organisatrice de ce challenge avec l’Agglomération Agenaise  nous a doté d’un panier gourmand que nous avons souhaité partager avec tous les salariés du site d’Agen.

Afin de célébrer ensemble ce bon résultat, nos collègues ont été conviés à participer à un parcours gourmand le 17 novembre entre 11h45 et 14h autour des notions de mobilité et de développement durable, suivi d’un moment convivial.

Le départ de ce parcours était situé  à l’entrée du personnel il permettait  de  gouter aux premières productions aquitaines offertes (pâté au foie gras, magret séché saucisse de canard, bière artisanale et jus de pomme biologique.)

Un questionnaire ludique sur l’environnement était proposé à l’ensemble de nos collègues, un tirage au sort permettant de gagner un lot culture sport ou terroir.

La deuxième partie du parcours gourmand attendait ensuite nos collègues, (gâteaux basque , pruneau, cerneau de noix grillés, chouquettes café et jus de pomme étaient au programme)  , ce moment convivial leur permettait d’échanger entre eux et de profiter de la présence de la société Keolis qui gère les transports de l’agglomération agenaise afin d’ avoir des renseignements sur l’offre de transport en commun, d’essayer un des douze vélos électriques mis à en location également sur la région agenaise.

Ils avaient aussi la possibilité de recueillir des renseignements sur les enjeux du développement durable grâce à l’association « au fil des Séounes » et de visualiser également  une série de films pédagogiques sur l’environnement.

Enfin, les apiculteurs du Lot et Garonne que nous accompagnons par des aides financières apportaient à l’aide de leurs ruches pédagogiques de nombreux enseignements sur l’univers des abeilles.

Une centaine de collègues ont participé à ce parcours gourmand

Nous nous sommes inscrits cette année au challenge, nos collègues ayant semble t il « goûté » et apprécié ce moment. Ce challenge s'inscrit dans nos valeurs et dans la stratégie de notre Responsabilité Sociétale d'Entreprise.

Getrag entreprise industrielle spécialisée dans la fabrication de boîtes de vitesses manuelles et automatisées participe pour la seconde année consécutive au Challenge de la mobilité.

Pour l’occasion et dans le cadre de son PDE, un livret mobilité/covoiturage sera distribué au sein de l’entreprise et notamment lors des « portes ouvertes » de l’entreprise.

Pour sa première participation, Getrag Ford Transmission a su mobiliser 121 salariés, représentant près de 16% de l’effectif du site, l’an passé. Cela a été possible notamment grâce à une communication en amont effectuée auprès de tout le personnel, un fort engagement de la direction ainsi que certains focus sur les transports en commun, vélos et covoiturage pour donner du concret aux salariés.

Le jour J, des bulletins de participation avaient été déposés aux espaces cafés/détentes et une permanence avait été assurée par le Service Environnement au restaurant de l’entreprise afin de faciliter l’enregistrement des salariés et d’établir un dialogue de proximité sur la thématique de la mobilité.

Le but pour 2015 : mobiliser encore plus de salariés en utilisant la même méthode de fonctionnement. Une enquête sera aussi lancée à la fin de l’année pour évaluer le report modal.

Partenaire depuis 4 ans d’un Plan de déplacements inter-entreprises, la Caisse des dépôts considère la mobilité sur les trajets domicile/travail de ses collaborateurs comme un enjeu des plus importants.

A ce titre, elle a mis en œuvre et développé plusieurs mesures :

  •  Le télétravail : plus de 130 agents de la Caisse des dépôts travaillent désormais 1, 2 ou 3 jours à leur domicile ;
  • Un partenariat privilégié avec l’opérateur de transports de la métropole Bordelaise TBC/Keolis pour favoriser l’usage des transports en commun. Depuis l’extension de la ligne de tramway desservant la Caisse des dépôts, une augmentation 5% des abonnements a été constatée ;
  • La mise à disposition d’un garage à vélos abrité assorti de vestiaires, douches et casiers ;
  • Une zone et un forum de discussion dédiés pour les covoitureurs ;

La Caisse des dépôts, Direction des retraites et de la Solidarité établissement de Bordeaux, s’implique pour la 3ème année consécutive pendant la Semaine européenne de la mobilité qui se déroule du 13 au 19 septembre 2015.

Après avoir organisé, les années passées, plusieurs animations sur l’autopartage, l’essai de véhicules ou de vélos électriques, elle met particulièrement l’accent cette année sur le covoiturage dynamique avec la démonstration à l’ensemble des salariés volontaires, d’une nouvelle application EcoWeego, pour un transport en commun réactif et participatif.

Cette application s’inscrit parfaitement dans la démarche de transition énergétique et digitale portée par le Groupe Caisse des dépôts.

Carole Pirrotta, chargée de mission Dialogue social et ainsi que sur la Mobilité (référente du Plan de déplacement Interentreprises et du Challenge de la Mobilité)

Thales, entreprise industrielle dans le domaine de l’aéronautique, participe pour la seconde année consécutive au Challenge mobilité.

Thales s’implique chaque année dans la Semaine Nationale de la Mobilité. Aussi, concourir à ce Challenge régional est une évidence pour agir sur la responsabilité individuelle des collaborateurs, relative à la question de leurs déplacements.

En 2014, c’est plus de 147 salariés qui sont venus au travail autrement qu’en auto-solisme. Un premier succès pour le Groupe.

L’opération vélo/bus de Thales, gérée par certains collaborateurs lors de cette journée spéciale, a contribué à l’implication de bon nombre de leurs collègues. Celle-ci consiste à rassembler les cyclistes Thalésiens autours de différents itinéraires prédéfinis, partants de plusieurs villes de l’agglomération et arrivant jusqu’aux sites de l'entreprise.

Jean-François Dubernet, salarié de Thales, confirme que la mise en place de l’opération vélo/bus fait sens: « Régulièrement, je compte le nombre de voitures et je constate que 95% des automobilistes voyagent seuls. Pour ma part, je viens tous les jours au travail à vélo pour des raisons écologiques et économiques. C’est un plaisir depuis des années qui fait beaucoup de bien à ma santé. D’autant plus que mes 24km quotidiens se font pratiquement aussi vite à vélo qu’en voiture. Je suis donc ravi que mon entreprise participe à ce Challenge et que les collègues jouent le jeu. Repenser son mode de transport pour éviter l’auto-solisme favorise le collectif et encourage une dynamique générale positive. »

Le Challenge vous fait vivre un retour d’expérience avec deux établissements moteurs du Challenge. Ce sont les établissements ERDF de Pau et Bayonne qui, pour leur troisième participation vous ouvrent leurs portes.

En 2013, ERDF a été nommé lauréat à Pau et à Bayonne. L’année suivante, forts de ce succès, nous avons souhaité remotiver les agents afin de transformer l’essai en 2014 et essayer d’ancrer toujours plus, ces pratiques occasionnelles dans les habitudes. Nous avons commencé à communiquer sur le challenge auprès des agents de Pau et Bayonne dès le mois de juillet puis régulièrement dans notre newsletter. Le jour J, les agents se sont organisés entre eux, en créant des équipages de covoiturage notamment ou en organisant des vélobus.

Et les résultats 2014 ont été encore une fois impressionnants. ERDF Bayonne arrive en 2ème position de sa catégorie avec plus de 52 salariés mobilisés pour cette journée soit un taux de participation de 27%. ERDF Pau, quant à lui, termine pour la deuxième année consécutive avec le plus gros taux de participation de sa catégorie. En effet, 97 salariés se sont rendus au travail autrement qu’en voiture individuelle ce jour-là, avec un taux de participation atteignant 49%.

ERDF est fortement engagé depuis plusieurs années dans une démarche de développement durable. En 2013, nous avons réalisé un PDE sur Bayonne. Il est important pour nous de sensibiliser nos agents aux enjeux de la mobilité, qu'elle soit domicile-travail ou professionnelle (flotte de véhicules bleus). Nous encourageons donc le covoiturage, au travers d'un site de covoiturage interne pour les trajets personnels et professionnels. Nous avons également un site interne pour encourager les écogestes. Le challenge de la mobilité nous permet de fédérer nos agents autour des enjeux de développement durable et de les sensibiliser à d'autres moyens de déplacement que l'autosolisme.

Le Challenge n’impacte pas les salariés qu’un seul jour dans l’année. Preuve en est, certains équipages de covoiturage ont perduré pour se révéler finalement durables. Cela a permis à d'autres de découvrir les transports en commun à disposition (voir le reportage vidéo).

« Je suis agréablement surpris de la qualité et de la ponctualité des transports en commun. Je pense que c’est une expérience que je vais renouveler plusieurs fois à l’avenir. On se rend compte que lorsque l’on a franchi le pas, il est très facile de réitérer ce type de trajet ».

Thibault Furlanetto, Agent ERDF à Bayonne, venu au travail en bus ce jour-là.

Pour voir la vidéo de son parcours, cliquez ici.

Cette semaine, nous vous faisons découvrir les coulisses de l’organisation du Challenge chez un établissement atypique ou plutôt les établissements : Olatu Leku. Ainsi vous allez découvrir de quelle manière l’organisation du Challenge se fait au sein d’une structure regroupant plusieurs établissements.

Olatu Leku est un bâtiment situé à Anglet au pays basque dédié uniquement aux entreprises de la Glisse et de l'Outdoor. Il a été créé grâce à l'association européenne EuroSIMA et à la CCI Bayonne Pays basque. Ce regroupement de 24 structures allant du designer indépendant à la multinationale, regroupé autour de mêmes valeurs et d’un même état d'esprit, a pour triple objectif de : tisser du lien, collaborer et inspirer !

Pour leur première participation cette année et dans une optique de valorisation des modes de transport alternatifs à la voiture individuelle, plusieurs actions ont été mises en place:

  • L'opération "5 euros pour des vélos" afin de financer collectivement l'achat de vélos à une association locale qui répare les vieux vélos. Les vélos achetés seront mis à disposition de tous les résidents afin d'effectuer les petits trajets autrement qu'avec leur voiture !
  • Nous identifions les déplacements professionnels communs et proposons des covoiturages afin de tisser du lien entre les résidents et afin d’optimiser les frais de déplacement 
  • Nous avons sensibilisé via le groupe Facebook interne les résidents à l'existence d'un site de covoiturage entre pratiquants sportifs (www.co-rider.fr) pour les sessions de surf, de wakeboard, d'escalade.
  • Nous sommes en train de créer un site internet collectif avec les transports en commun disponibles et le rappel des sites de covoiturage
  • En amont du Challenge de la Mobilité, nous allons organiser un sondage et par la suite donner les réponses pour informer les résidents des solutions existantes en termes de mobilité. Nous prendrons une photo des gens qui viendront avec l'une de ces solutions que nous valoriserons dans les médias comme Surf report (partenaire de l'opération).

Soliha Pyrénées Béarn-Bigorre est une association loi 1901 qui œuvre pour l’habitat social. L’association s’est engagée à promouvoir les déplacements alternatifs aux véhicules personnels et le montre par la forte participation de ses salariés pour la deuxième année consécutive au Challenge de la Mobilité de 2014. En effet, plus de 23% des salariés de l’établissement se sont rendus le jour du challenge au travail en utilisant des modes de déplacements respectueux de l’environnement

J'utilise le vélo comme moyen de transport au quotidien, c'est très pratique à l'échelle d'une ville comme Pau. Chaque jour j’emmène mon fils à l'école et me rends à mon travail ensuite. La sécurisation du stationnement avec un garage à vélo fermé sur mon lieu de travail est un "plus". Tout le monde ne peut ou ne veut faire du vélo et il ne s'agit pas de l'imposer, cela va de soi. Heureusement, Soliha Pyrénées Béarn-Bigorre est très bien situé sur le réseau des bus IDELIS et dispose d'une station vélo en libre-service à proximité immédiate. Cela offre de belles opportunités pour faire des progrès.

Felix Garnier, ergothérapeute

Depuis plus de 20 ans, Soliha Pyrénées Béarn-Bigorre met à disposition un garage à vélo fermé ainsi que deux vélos de service, ce qui en fait un des pionniers à favoriser les modes de transport doux sur l'agglomération de Pau.

Plusieurs salariés qui habitent dans les communes de l'Est de l'agglomération font usage régulier du covoiturage. D'autres ont recours au bus avec une prise en charge de l'abonnement (à 50% par l’employeur) dans le cadre des dispositions réglementaires.

Soliha Pyrénées Béarn-Bigorre, engagé auprès des ménages aux revenus modestes pour traiter de la précarité énergétique, donne de l’importance à faire prendre conscience que les économies d'énergie ne se limitent pas à l'habitat.

C'est avec enthousiasme que l’équipe va se consacrer au nouveau défi en 2015, et vous ?

Retour sur l’action d’EDF Commerce Sud-Ouest site d’Anglet

EDF Commerce Sud-Ouest, spécialisée dans la production d’énergie électrique et de gaz, ouvre les portes de son établissement pour vous faire découvrir comment ils ont vécu le précédent Challenge du 18 septembre 2014.

Pour préparer cette journée, EDF a fait intervenir différents acteurs pour informer les salariés sur les modes de déplacements alternatifs s’offrant à eux. Les salariés ont donc pu notamment s’essayer à la voiture ou au vélo électrique grâce à l’intervention respective du CIAS et de Culture vélo. La SNCF et le réseau de transport Chronoplus étaient également présents pour informer sur l’offre de transport dans l’agglomération. Enfin, la mairie a mis à disposition des salariés une douzaine de vélos pour le mois de septembre.

Le bilan de cette journée est très positif. Les salariés ont apprécié ce moment de convivialité. L’intervention de Chronoplus, le service de transport en commun de la ville, a permis à quelques salariés de souscrire à un abonnement et ainsi bénéficier des avantages tarifaires proposés par EDF Commerce Sud-Ouest en participant à réduire leur impact sur l’environnement. Ecologie, sport, convivialité et économie, la plupart ont trouvé leur compte en participant à cette journée.

Bernard Echeverria, responsable du site.

Le site dont l’effectif est de 100 personnes a vu presque la moitié de ses salariés participer au Challenge. Pas moins de 38 personnes ont modifié leur mode de déplacement pour participer à cette journée parmi les 45 personnes venues au travail en mode de déplacements alternatifs.

Au total, ce sont près de 2000 km qui ont été effectués en modes alternatifs durant cette journée. Encore bravo à EDF Commerce Sud-Ouest site d’Anglet pour cette performance.

Partager Twitter